Choose your location to get a site experience tailored for you.

Remember my region and language settings

Édition 2016

La cérémonie du Prix de l’Entrepreneur Social 2016 en vidéo

Les 10 ans du Prix de l’Entrepreneur Social

Offrir une nouvelle opportunité d'insertion aux femmes célibataires, à travers un nouveau modèle de crèches

Mara Maudet est brésilienne d’origine, exilée politique en France, elle y est arrivée dans le début des années 80. Elle a consacré la majeure partie de sa vie à résoudre les problèmes sociaux dont elle était témoin, et elle a notamment ouvert le premier centre social à Chanteloup-les-Vignes dans les années 80. Elle est diplômée en anthropologie et en sociologie. C’est une serial-entrepreneuse sociale qui concentre désormais tous ses efforts au développement de l’IEPC.

Cette organisation a été créée dans le but d’offrir un nouveau levier d’insertion aux parents en difficultés professionnelles et principalement aux jeunes mères célibataires issues des quartiers prioritaires de la ville. En mettant à profit son expérience et en partant des besoins et des problèmes des mères célibataires en situation de fragilité, Mara Maudet a développé un modèle qui vise à leur offrir une stabilité retrouvée, afin de favoriser leur insertion durable dans le monde du travail et donc dans la société.

L’IEPC représente douze crèches associatives qui sont toutes situées en région parisienne, dans les quartiers prioritaires de la ville. Ces crèches ont été conçues pour libérer les mères célibataires de la contrainte quotidienne que représentent leurs enfants. Ainsi, les crèches sont ouvertes sur une amplitude horaire de 13 heures (contre une dizaine pour les crèches classiques), et les enfants sont gardés pendant quatre ou cinq jours par semaine. L’IEPC accorde alors six mois de garde intensive aux parents, durant lesquels un salarié de l’IEPC spécialisé les accompagne, pour concrétiser leur projet professionnel.

LAURÉAT JEUNES ESSPOIRS

Cécile Pierrat-Schiever
Kodiko

Cette jeune association a pour ambition d’ouvrir le marché du travail français aux réfugiés, à travers la création de binômes avec des professionnels de l'entreprise.

Afin de faciliter une transition et une insertion professionnelle souvent douloureuse pour les réfugiés, Kodiko leur propose un programme de mentoring de 6 mois durant laquelle des professionnels de l’entreprise vont les aider à comprendre les codes professionnels du pays d’accueil et les aider à (re)définir leur projet.

L’association propose notamment, un accompagnement individuel, des ateliers groupés sur les problématiques récurrentes, un matching pertinent en fonction du profil de chacun, et met à disposition un réseau de partenaire pour les besoins complémentaires essentiels (cours de français, hébergement…).

LES FINALISTES DU PRIX

Thibaut Guilluy

Groupe Ares
Groupe d'insertion majeur qui se repose sur l'innovation sociale pour aider toujours plus les publics en difficultés professionnelle et sociale.

Voir la vidéo

Caroline Mitanne

Sourdline
Proposer aux entreprises un moyen clés en main pour ouvrir leurs services de relation client et de communication aux populations sourdes.

Voir la vidéo

Jean Moreau

PHENIX
Offrir des solutions d'économie circulaire aux magasins et aux industriels, en s'appuyant sur le numérique et les circuits courts, afin de réduire le gaspillage.

Voir la vidéo

Les finalistes du Challenge Jeunes ESSpoirs

Les anciens lauréats du Prix de l’Entrepreneur Social sélectionnent chaque année un projet pour son ambition sociale forte de remettre les réfugiés sur le chemin de l’emploi. En partenariat avec Makesense, ce Challenge offre un accompagnement conjoint par le BCG et Makesense pour aider le lauréat à grandir.

Claudie Kulak

Nathalie et Christophe Gerrier

Céline Julliat

Entrepreneur Social

FR