Mode - Un consommateur sur deux se renseigne sur les démarches RSE des marques !

D’ici 2030, le secteur de la mode va connaître une croissance exponentielle avec une hausse de 81% en volume pour atteindre 102 millions de tonnes. Face à ces prévisions, les marques de mode doivent redoubler d’efforts pour que leurs actions environnementales et sociétales suivent le même rythme. Cependant, en 2018, la croissance du secteur de la mode en termes de RSE a reculé d’un tiers. C’est ce que révèle la nouvelle étude du Boston Consulting Group intitulée "Pulse of the Fashion Industry", qui revient sur l’état du secteur en la matière. Les résultats de cette étude, réalisée avec le Global Fashion Agenda, seront dévoilés lors du Copenhague Fashion Summit qui débutait aujourd'hui.

PARIS — Les marques de mode se transforment et modifient leurs habitudes mais pas assez vite : pour preuve, le score Pulse global (outil de mesure qui prend en compte des critères environnementaux et sociaux) n’a augmenté que de 4 points en 2019 (vs 6 points en 2018), passant de 38 à 42 sur 100.  Face à des consommateurs toujours plus engagés et une forte croissance du secteur à venir, elles doivent agir.

75% des consommateurs considèrent en effet les enjeux RSE comme très ou extrêmement importants pour le secteur de la mode. Ces préoccupations concernent principalement le changement climatique (50%) et les catastrophes naturelles (49%). Face à des clients de plus en plus sensibles et concernés par les enjeux environnementaux et sociétaux, les marques se doivent d’être plus proactives. Il est essentiel qu’elles modifient leur business model également pour faire face à la concurrence : un tiers des consommateurs déclare avoir déjà délaissé une marque en faveur d’une autre aux pratiques plus éco-responsables.

Avec plus de la moitié (56%) des consommateurs qui déclarent se renseigner sur les démarches environnementales et sociétales des marques, il est urgent pour les acteurs de l’industrie d’accélérer dans cette voie. Comment transformer leur modèle économique ? Principalement en adaptant l’utilisation des nouvelles technologies au service de leurs enjeux RSE et en s’appuyant sur un écosystème plus large d’acteurs pour favoriser le passage à l’échelle.  Multiplier les collaborations entre acteurs – les marques, les investisseurs et avec les institutions gouvernementales-, tant au niveau national qu’international, favoriserait l’émergence de cadres communs propices aux pratiques éco-responsables des marques. 

A noter cependant, les préoccupations environnementales et sociétales des consommateurs ne sont pas encore assez puissantes aujourd’hui pour être le principal moteur dans leur décision d’achat : 7% déclarent qu’elles sont leurfacteur clé de décision, mais 23% privilégient la qualité des produits, et 16% le bon rapport qualité prix.

About Boston Consulting Group

Boston Consulting Group partners with leaders in business and society to tackle their most important challenges and capture their greatest opportunities. BCG was the pioneer in business strategy when it was founded in 1963. Today, we work closely with clients to embrace a transformational approach aimed at benefiting all stakeholders—empowering organizations to grow, build sustainable competitive advantage, and drive positive societal impact.
 
Our diverse, global teams bring deep industry and functional expertise and a range of perspectives that question the status quo and spark change. BCG delivers solutions through leading-edge management consulting, technology and design, and corporate and digital ventures. We work in a uniquely collaborative model across the firm and throughout all levels of the client organization, fueled by the goal of helping our clients thrive and enabling them to make the world a better place.

Press Releases